ENTRETIEN AVEC CARMELA GUGLIOTTA, Laborgemeinschaft 1, Zurich

BUHLMANN-Success story_Carmela Gugliotta fCAL turbo_c501_en

fCAL® turbo de BÜHLMANN Santé Canada Licence: 96808

English Version

ENTRETIEN AVEC CARMELA GUGLIOTTA, Laborgemeinschaft 1, Zurich

Vous avez dernièrement choisi d’utiliser le nouveau test fCAL® turbo de BÜHLMANN® turbo sur votre Cobas® c501 de Roche. Pourriez-vous nous indiquer les raisons de votre choix ?

Nos clients nous ont demandé s’il était possible que notre laboratoire effectue cette analyse sans la sous-traiter. Nous avons donc cherché s’il existait un test pouvant être adapté sur l’un des équipements déjà disponibles dans notre laboratoire. Un de nos critères supplémentaires était que le test devait offrir un haut degré d’automatisation et que les analyses se fassent individuellement et de façon aléatoire. Le choix s’est ainsi porté sur le test fCAL turbo de la société BÜHLMANN. La simplicité et la facilité d’utilisation de ce dernier nous a permis d’améliorer l’efficacité et la rapidité de notre service à nos clients.

Quelles étaient vos plus grandes préoccupations lors de l’adaptation du test BÜHLMANN fCAL® turbo sur votre équipement de chimie clinique – le Cobas® c501 de Roche ?

Nous avions les mêmes préoccupations que tout autre laboratoire de diagnostic médical. N’y a-t-il pas de grands risques de contamination lorsque l’on mesure des échantillons de selles sur des équipements utilisés pour effectuer des analyses à partir d’échantillons de sérum? Au début nous étions vraiment très sceptiques et avons même pensé que ce n’était pas une bonne idée, surtout que nous ne connaissions pas grand-chose du test BUHLMANN fCAL® turbo. Nous pensions que les échantillons de selles pourraient contenir des particules pouvant bloquer les aiguilles au moment du pipetage. En effet, le Cobas® c501 de Roche utilise la même cuvette et la même aiguille pour chaque analyse et malgré des cycles de rinçage entre chaque analyse effectuée à partir d’échantillons de selles, nous craignions que cela ne soit pas suffisant et qu’il y ait une contamination des analyses ou des échantillons.

Avez-vous observé des interférences avec d’autres tests de chimie clinique depuis que vous passez des échantillons extraits de selles sur l’équipement Cobas® c501? Quelle sont vos expériences à ce propos?

Nos premières craintes ne se sont pas du tout confirmées et nous pouvons même affirmer que depuis l’introduction de ce test en routine, en août 2016, et après avoir analysé des centaines d’échantillons, il n’y a pas eu un seul incident de contamination ni aucun problème d’obstruction d’aiguille sur notre équipement. Afin d’évaluer ce risque de manière plus précise, nous avions décidé de tester chaque analyse de chimie clinique ayant été effectuée après que les échantillons de selles aient été mesurés avec le test fCAL turbo, en parallèle, sur un deuxième équipement Cobas® c501. Nous avons comparé les résultats et n’avons constaté aucune interférence du test fCAL turbo sur les analyses de chimie cliniques effectuées. Nous n’avons pas non plus observé de différence de valeurs et de résultats entre les mesures effectuées sur les deux équipements.

Quels conseils donneriez-vous aux utilisateurs potentiels qui partagent les mêmes préoccupations que vous ?

La crainte de contamination bactérienne ou d’un échantillon à un autre et le blocage de l’aiguille est dénuée de tout fondement et aucun de ces problèmes ne s’est jamais produit dans notre laboratoire depuis que nous sommes passés en routine avec cette méthode. Pour s’en convaincre, je conseille à chaque laboratoire d’effectuer ses propres tests en passant en parallèle, les autres analyses de chimie clinique sur deux équipements différents, comme nous l’avons fait.

Quels sont les avantages d’adapter le test BÜHLMANN fCAL® turbo en routine selon vous?

Le test BÜHLMANN fCAL® turbo est facile et simple d’utilisation. La méthode du dosage de la calprotectine de BÜHLMANN est cliniquement validée. Le dispositif d’extraction CALEX® Cap permet une extraction simple et propre des selles. L’échantillon de selles prélevé avec la spatule du CALEX® Cap est directement introduit dans ce dispositif contenant le tampon. Il est ensuite vortexé, centrifugé et placé directement sur l’analyseur. De plus il est possible de garder l’échantillon extrait dans ce dispositif CALEX® Cap tel quel, plusieurs jours au réfrigérateur ou au congélateur, ceci dans le cas où il serait nécessaire d’effectuer de ultérieurement de nouvelles mesures. Un autre avantage qu’offre cette méthode est son haut degré d’automatisation. Ceci nous a permis une grande simplification du travail quotidien de notre laboratoire de routine et nous avons amélioré la rapidité de notre service pour cette analyse auprès de nos clients.

Pour quelle raison recommanderiez-vous à d’autres utilisateurs d’adapter et d’utiliser le test BÜHLMANN fCAL® turbo en routine sur leurs équipements de chimie clinique ?

Pour résumer en une phrase : Le test BÜHLMANN fCAL® turbo est une excellente méthode, standardisée, fiable, offrant une grande possibilité d’automatisation et pouvant être utilisée par un laboratoire de routine.

Etes-vous satisfaits du service et du soutien de la société BÜHLMANN ?

Le service et le soutien de la part de la société BÜHLMANN ont été très bons pendant la phase d’apprentissage et d’adaptation de la méthode. La mise en route de ce test sur le Cobas® c501 de Roche s’est déroulée sans problème. Grâce à la collaboration des spécialistes d’applications et des techniciens de la société Roche et de la société BÜHLMANN, il a été possible d’adapter ce test en 10 minutes. Nous sommes réellement ravis d’avoir pris la décision d’établir le test BÜHLMANN fCAL® turbo dans notre laboratoire de routine.

Nous vous remercions pour cet entretien.
*cet entretien a été édité et raccourci afin d’en améliorer la clarté

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone